Le vitrage auto et le nouveau contrôle technique

Comme vous le savez surement déjà, le contrôle technique pour les voitures particulières a été modifié l’année dernière. Il passe de 123 points de contrôle à 133 depuis mai 2018.

De plus, une nouvelle catégorie de gravité a été instaurée. Aux défaillances mineures et majeures s’ajoutent maintenant les défaillances critiques. Et celles-ci sont importantes. Ainsi si une défaillance critique est reportée sur votre véhicule, elle implique la réduction de la validité du contrôle technique au jour du contrôle…

Qu’en est-il pour le pare-brise et le vitrage automobile ? Est-il concerné par ces modifications ?

Et bien oui ! Un vitrage fissuré ou décoloré, à l’intérieur de la zone de balayage des essuie-glaces où donc la visibilité est fortement entravée est devenu une défaillance critique. De plus, un vitrage dans un état inacceptable entraîne une défaillance critique.

Retrouvez le texte officiel du nouveau contrôle technique ici.